CLANDESTIN – Philip Caputo

Partager sur facebook
Facebook

clandestinGil Castle fuit New York, les tours effondrées, et le souvenir de sa femme disparue dans l’attentat. Il débarque en Arizona chez son cousin Blaine qui a tout du cow boy traditionnel (ranch, chevaux, troupeaux énormes et terres désertiques) pour cuver sa tristesse. Mais loin de s’être trouvé une retraite paisible et contemplative, Gil découvre la réalité de la frontière mexicaine, entre passeurs de clandestins et trafiquants de drogue.
Philip Caputo renouvelle le genre du western littéraire avec maestria. Il fait la part belle à un personnage traditionnel, Ben Erskine, fondateur du ranch au début du siècle, mercenaire de la révolution espagnole, sheriff expéditif, cow boy complexe dans toute sa splendeur. En parallèle, il suit les deux petits-fils d’Erskine, Gil, le banquier mélancolique et Blaine, son cousin qui continue à vivre comme son aieul. La description de la frontière au début du XXe siècle fait écho aux nouveaux enjeux de pouvoir du XXIe, en les dilatant ; les destins individuels se trouvent pris dans des engrenages infernaux : clandestins désespérés, flics corrompus, empires de la drogue. La mise en perspective des situations, la psychologie fouillée des personnages font de ce roman de genre (entre western et thriller) un voyage électrisant.

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Fabrice Pointeau.

Le Cherche-midi – 22€

Pour poursuivre la lecture