CHIENNES DE VIES – Frank Bill

Partager sur facebook
Facebook

BILL Le sud de l’Indiana, une région des Etats-Unis touchée par la crise et les fermetures d’usines, où la drogue fait des ravages. L’Amérique profonde : plus tout à fait la campagne et pas vraiment la ville… C’est le cadre du recueil de nouvelles que signe Frank Bill; des nouvelles âpres et violentes, comme les vies qu’elles décrivent.

Avec ce premier recueil, Frank Bill marche dans les traces de Chris Offutt, Harry Crews, Craig Davidson ou Donald Ray Pollock, lequel dit d’ailleurs en 4è de couverture tout le bien qu’il pense du travail de son collègue. Et d’ailleurs, comme Pollock l’a fait dans son remarquable recueil de nouvelles Knockemstiff (bientôt disponible en poche, jetez-vous dessus !), Frank Bill inscrit l’ensemble des récits dans un même lieu géographique et reprend un certain nombre de personnages dans différentes histoires. Cela contribue à donner à Chiennes de Vies force et unité.

Si vous aimez la littérature étasunienne dans ce qu’elle a de décapant, lancez-vous dans la lecture de Frank Bill, c’est un tout bon !

Traduit de l’anglais (E.U.A) par Isabelle Maillet
Gallimard (série noire) – 21 euros

Pour poursuivre la lecture