Caprices ? C’est fini ! – Pierre Delye

Partager sur facebook
Facebook

caprices delyeOn connaissait Pierre Delye pour ses contes et albums chez Didier Jeunesse, le dernier en date, Ferme ton bec ! (qui était drôle à souhait…) ou la série du P’tit bonhomme. Là il signe son premier conte version roman, avec Albertine aux dessins. Même si la base de la narration reste classique, Pierre Delye réussit à nous concocter un scénario bien construit autour d’une vie de château très animée et joyeuse ! Pour résumer : un roi complètement dépassé par sa fille et ses nombreux sujets, une magnifique princesse exécrable et capricieuse, un royaume parfait en apparence, mais qui manque sérieusement d’humanité et de justice, une papardelle de ministres et conseillers aussi inutiles et qu’inefficaces…

Héloïse est une princesse tellement gâtée qu’elle profite de chaque situation. Puisque personne n’ose lui refuser quoi que ce soit, elle s’amuse à demander à longueur de temps des choses improbables… Dernière trouvaille : élever un pou ! Le roi est tellement à bout qu’il souhaite abdiquer de sa propre fille ! Seule solution pour avoir la paix, la marier d’urgence. Sauf qu’Héloïse n’est pas de cet avis, alors pour que cela n’arrive jamais, elle invente un drôle de défi pour son futur prétendant… Le royaume ne tarde pas alors d’être envahi par des hommes de tout horizon, et devant cet immense défilé masculin, la princesse n’a plus une seconde pour inventer un nouveau caprice. Et si quelqu’un allait enfin radicalement oser lui dire : non !

Une chouette comédie qui plaira sans aucun doute aux jeunes lecteurs : un peu de romantisme, un brin de magie, un mélange de scènes drôles et d’autres plus sujettes à la réflexion… le tout ponctué par la finesse du coup de crayon d’Albertine.

Editions Didier jeunesse – 14,20 € (dès 9-10 ans)

Et pour rester dans l’univers du conte : l’incontournable livre-CD de Parisot et une nouvelle version de la Princesse aux petits pois !

 

la vie de chateauconcours de princesse

Pour poursuivre la lecture