Bande de comiques : une sélection de bandes dessinées tordantes

Partager sur facebook
Facebook

Si vous attendez la publication du prochain Fabcaro (le 19 septembre, chez Six Pieds sous terre, et il s’appellera Formica) avec impatience, nous avons de quoi vous sustenter : voici une thématique sur la bd d’humour.

PAUL LAMPLOIX ET LES 4 HUBERTS - Emile BERTIER & Yann GIRARD

Épisode 1 : Chômeurs du futur ! Ceux qui apprécient parodie et kitsch seront ravis : les deux auteurs se sont amusés à réemployer des vignettes de vieux comics et à recomposer une aventure déjantée qui emprunte le métalangage managérial. Ce rétro-futur où les robots ont accaparé tous les emplois obligent Paul Lamploix et ses compères à parcourir la galaxie à la recherche d’un job. À eux les rencontres interstellaires.  

M. LA MINE

Si les productions des Plonk & Replonk vous manquent, je vous invite à faire connaissance avec le namurois M. la Mine. Avec ses jeux de mots et d’images inventifs, il manie la discordance et l’absurde avec une belle finesse. Le recueil publié par Delcourt (17,95€) reprend ses dessins publié sur le net : vous y retrouverez dans la section “Arts & culture” les super-figures de style (j’ai un faible pour Hyperbate-man), dans le chapitre “Tradition & Folklore” les costumes tendance d’Halloween (le zombie passif-agressif, la princesse bipolaire, le vampire pervers-narcissique), ou encore dans “Faune & flore” les poissons zen (la carpe diem, l’ablette it go, la tranguille). Très réussi!

ALESSANDRO PIGNOCCHI

On peut sortir de Normale Sup, être chercheur en sciences cognitives et avoir un solide sens de la dérision : Alessandro Pignocchi en est la preuve. Dans Le petit traité d’écologie sauvage et La cosmologie du futur (Steinkis, 14€), il imagine un renversement des valeurs : notre monde occidental décide d’adopter la manière de voir le monde des Jivaros. Les animaux et les végétaux deviennent des partenaires sociaux. Les mésanges se mêlent de politique. Poutine épouse une papaye. Dans La Recomposition des mondes (Le Seuil, 15€), il prend part aux événements de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes : pertinent et avec un sens du décalage bienvenu, il interroge le système de valeurs occidental. Et c’est à mourir de rire.

MARC DUBUISSON

Amour, Djihad et RTT (Delcourt – 11,95€)

Des bonhommes-bâtons bêtes et méchants qui évoluent, ou plutôt se défoulent, dans le milieu de l’entreprise, autour d’un sujet (le radicalisme) qui a priori n’a rien de drôle… c’est du grand n’importe quoi à hurler de rire. 

Cliquez pour vous poiler

Ab absurdo (3 volumes, éditions Lapin, 16€)

Les recueils de strips de Marc Dubuisson Ab absurdo mettent en scène un commun des mortels raciste, misogyne, ou simplement crétin : en quatre cases et avec un indéniable sens de la chute, il vous confortera avec délectation et sarcasme dans votre misanthropie. Marc Dubuisson (aller vous balader sur son site, c’est méchant à souhait) doit être un cousin éloigné de Dagsson, cet Islandais au trait minimaliste et à l’esprit drôlement mal tourné.

Voilà pour aujourd’hui ; en attendant la prochaine cuvée, on attend vos retours et vos suggestions. Quels sont les auteurs de BD qui vous font rire ?

Les planches reproduites sont la propriété exclusive des dessinateurs.

Pour poursuivre la lecture

Histoires de rentrées

FINIS LES CHÂTEAUX DE SABLE, RETOUR AUX ARDOISES ! Voici quelques propositions de lectures pour adoucir le mois de septembre, aussi tendu

Voir plus »
Fermer le menu