AMERICAN PROPHET – Paul Beatty

Partager sur facebook
Facebook

PROPHET Bon, par quel bout prendre ce roman étrange et déconcertant pour vous donner envie de le lire ? Déjà, le résumé : Un jeune noir américain, parti de pas grand-chose, mais doué pour le basket et la poésie, va devenir l’icône d’une communauté et en profiter pour mettre gravement la zone. Cela sent bon le roman picaresque, n’est-il pas ?

Mais comme disait l’autre, “y’en a, mais y’a pas que cela”.

C’est vrai qu’il y a du John Kaltenbrunner (lire Le seigneur des porcheries) dans le personnage de Gunnar Kaufman, un Kaltenbrunner noir qui aurait grandi à Los Angeles et pas dans la cambrousse du Corn Belt. Mêmes raclées choppées en guise d’éducation, mêmes difficultés à rentrer dans la case que la société à prévu pour lui. Mêmes coups de pied dans la fourmilière américaine, mais là où Tristan Egolf secouait les rednecks, Paul Beatty nous parle de la société noire américaine. Et lui non plus ne prend pas de pincettes.

Avec ses jeux sur les codes et les clichés de la culture noire américaine, telle qu’elle est percue et véhiculée par les noirs eux-mêmes, par les blancs et en particulier par la composante la plus intellectuelle et la plus libérale de l’Amérique blanche. American Prophet évoque bien sûr Effacement et Thelonius Monk Ellison, le héros “pas assez noir” de Percival Everett, autre grand romancier noir américain. Quand Monk réagit avec les armes de l’universitaire qu’il est, l’écriture, Gunnar existe d’abord par le basket, puisque bien sûr américain noir = basket.

Roman foutraque et politique, tour à tour complètement réaliste et 100% déjanté, American Prophet est aussi un bouquin extrêmement drôle et d’une rare qualité d’écriture, et il faut saluer le travail de sa traductrice, Nathalie Bru. Je pourrais aussi vous parler de la galerie de portraits extrêmement réussis qui émaillent le livre (mention spéciale pour les activistes politiques et pour Psycho Loco, le pote gangster), du souffle qui balaie tout le bouquin, des dialogues qui tombent impeccables, mais je pense que vous avez compris l’idée. Lisez American Prophet.

traduit de l’anglais (E.U.A) par Nathalie Bru

Passage du Nord-Ouest – 21 euros

Pour poursuivre la lecture