ACME NOVELTY # 20 LINT – Chris Ware

Partager sur facebook
Facebook

acme novelty 20Puisque la librairie s’est ouverte aux horizons anglo-saxons, autant en profiter pour vous mettre sous le nez de la bande dessinée américaine en V.O., et dont la traduction n’est pas prévue (ami éditeur, réveille-toi). En premier lieu donc, Chris Ware et son impressionnant volume 20 d‘Acme Novelty(*). Lint est une histoire à part entière, que vous pouvez lire sans avoir lu les précédents Acme : de sa naissance à sa mort, on suit ce personnage, qui perd sa mère quand il est enfant, se rebelle à l’adolescence, essaie de devenir musicien, tombe amoureux et se marie, avant de laisser choir sa famille pour une autre. Un homme simple, ni attachant ni repoussant, qui se trompe autant qu’il trompe les autres, et qui souffre autant qu’il fait souffrir. La mise en image sophistiquée de Chris Ware recherche la subjectivité, en explorant les possibilités de la typographie, du découpage pour mieux raconter le vécu et exprimer le ressenti de son personnage. Sous des dehors très structurés, une mise en page extrêmement complexe, très graphique, avec peu de dialogues, Chris Ware parvient à une peinture de l’âme délicate et sagace. Un auteur prodigieux dont on ne dira jamais assez de bien.

Drawn & Quaterly – 25,80 €

(*)Il s’agit de la parution périodique de Chris Ware : de plus en plus étoffée, elle était à l’origine sous forme de “comics”, en petit format souple, avec un chapitre. Elle fonctionne par cycles (Jimmy Corrigan, Rusty Brown).

Pour poursuivre la lecture