Ne t’arrête pas – Michelle Gagnon

Partager sur facebook
Facebook

Point de vue de Nour (une stagiaire de 3ème)

(Résumé: ) Quand Noa, 16 ans, se réveille sur une table d’opération avec une cicatrice étrange en travers de la poitrine, elle s’enfuit et rencontre Peter, le fondateur d’un site regroupant de nombreux hackeurs dans le but de défendre les gens des dangers d’internet. Ensemble, ils piratent le site de l’AMRF et découvrent que cet organisme dont font partie les parents de Peter cherche un vaccin contre le virus de la PEMA. (…)

« Ne t’arrête pas » est une histoire sombre à base de virus mortel et d’enfants cobayes, mais j’ai été plongée dans la lecture grâce aux personnages. Noa est orpheline et s’est inventé de faux parents pour échapper aux familles d’accueil, Peter a des parents froids envers lui mais très riches, et les deux sont de formidables hackeurs. Ils sont différents mais attachants, surtout Noa, qui se réveille un jour sur une table d’hôpital, poursuivie par des hommes étranges quand elle essaye de s’enfuir.

Je pense que ce livre vise surtout des jeunes qui aiment l’informatique car Noa et Peter, les deux héros, sont très doués dans ce domaine et le livre contient du vocabulaire et des méthodes de ce genre.

Ce livre plonge le lecteur dans le doute : on ne sait pas si l’histoire se déroule à notre époque ou dans le futur, on ne sait pas si les gens qui poursuivent Noa sont gentils ou méchants car d’un côté ils cherchent un vaccin contre le virus de la PEMA, d’un autre côté les moyens qu’ils emploient sont inhumains, (…) et peut être qu’ils ne font ça que pour l’argent que leur rapportera le vaccin si ils le trouvent.

Pour ma part, j’ai aimé ce livre mais j’ai trouvé des détails impossibles, comme le fait que Noa réussisse à vivre seule, sans adultes, dans un appartement, en gagnant de l’argent à distance grâce à un faux travail d’informaticien, bien que ce soit une fiction et malgré l’âge de Noa (16-17 ans).

 

EDITIONS NATHAN – 16,90 €

Pour poursuivre la lecture