LES JOURS CLAIRS – Zsusza Bank

Partager sur facebook
Facebook
jours clairs
Une inoubliable histoire d’enfance et d’amitié.

Kirchblüt est un bourg de RFA où dans les années 60 va se tisser une belle histoire d’amitié et d’enfance, pendant les “jours clairs”, ces étés magiques, libres, où Seri, la narratrice, se lie avec Aja et sa mère Evi, qui habitent à l’écart, dans une petite maison de guingois, au milieu d’un jardin splendide. Ziggy, le père d’Aja, est acrobate de cirque, et passe chaque automne, avec ses histoires et ses tours. Le duo devient un trio avec l’arrivée de Karl, dont le frère cadet a disparu. Les mères des trois enfants vont peu à peu se rencontrer et s’allier : toutes les trois font l’expérience de la perte, du deuil ou de la séparation.

Ecrit dans une langue dense et poétique (grâce soit rendue au traducteur, Olivier Mannoni), ce roman est une expérience de lecture enivrante. Les Jours clairs impose un rythme de lecture, et l’on prend son temps pour suivre l’histoire de ses trois enfants et de leurs mères, pour découvrir au fur et à mesure leurs secrets, et suivre leur cheminement. Elle compose un rythme doux, avec périodes et motifs, qui vous rend nostalgique. On plane…. Franchement admirable.

Traduit de l’allemand par Olivier Mannoni.

Piranha – 25€

Pour poursuivre la lecture

Fermer le menu