LE QUAI DE OUISTREHAM – Florence Aubenas

Partager sur facebook
Facebook

AUBENAS Endosser l’identité d’un autre, vivre ses expériences et les rapporter… D’autres journalistes l’ont fait avant Florence Aubenas, mais cela n’enlève rien à l’intérêt de son travail. Partie à Caen début 2009, une ville où elle ne connaît personne, Florence Aubenas se présente comme une femme récemment divorcée, sans expérience professionnelle, avec un simple bac en poche. Son objectif : se faire embaucher en CDI. Elle se donne 6 mois. Florence Aubenas nous raconte son parcours du combattant, sa “plongée” dans le monde des sociétés de nettoyage, ses rencontres aussi. Se dégage du récit une vraie empathie pour ses compagnons de galère – compagnes, essentiellement – et le sentiment que la meilleure volonté du monde ne change décidément pas grand chose. Ce n’est pas un livre de révélations – on n’apprend rien qu’on ne sache déjà, là n’est pas le propos de l’auteur – mais un témoignage de première main, d’une belle humanité. A lire absolument.

Editions de l’Olivier – 19 euros

Pour poursuivre la lecture