LE NOUVEAU NOM (l’amie prodigieuse 2) – Elena Ferrante

Partager sur facebook
Facebook

ferranteOn avait quitté nos deux héroïnes Lila et Elena le jour du mariage de Lila avec Stéphano, le fils de l’épicerie Carracci et on attendait de les retrouver avec beaucoup d’impatience et un peu d’appréhension. Le deuxième tome de la tétralogie signée par Elena Ferrante, la mystérieuse auteure dont on ignore tout, véritable Pynchon transalpin, allait-il être aussi réussi que L’amie prodigieuse dont la lecture nous avait tellement enthousiasmé ? Eh bien oui, cette fois encore c’est un chef-d’oeuvre qui s’offre à nous. On retrouve la même maîtrise de la narration, les portraits psychologiques sont toujours aussi fins et la relation ambigüe qu’entretiennent Lila et Elana, la narratrice, gagne encore en complexité. Même si leurs destins diffèrent de plus en plus et même si les deux jeunes filles s’éloignent et se perdent de vue parfois pendant de longs mois au gré des fâcheries et du déménagement d’Elena, maintenant étudiante à Pise, elles continuent à exister et à se construire en grande partie à travers le regard et l’opinion de l’autre.

Ceux qui comme moi viennent de terminer la lecture de ce second tome n’auront qu’une envie, c’est que Gallimard avance la traduction française du troisième qui n’est pas prévue avant 2017 !

Si vous ne connaissez pas encore Ferrante et que la presse unanimement élogieuse vous a convaincu d’en faire la lecture, réjouissez-vous, le tome 1, l’amie prodigieuse vient tout juste de sortir en folio.

Traduit de l’italien par Elsa Damien

Gallimard – 23.50 euros

 

Pour poursuivre la lecture

Fermer le menu