LA ROUTE DE LA SOIE EN LAMBEAUX – Ted Rall

Partager sur facebook
Facebook

tedrall Voilà un objet hybride diablement intéressant : moitié essai, moitié BD, moitié journal de voyage, ce qui fait beaucoup de moitiés, et c’est dire si vous en avez pour votre argent ! Sérieusement, le bouquin de Ted Rall vaut qu’on s’y arrête un instant. Ted Rall est une sorte de Michael Moore qui ferait une fixation sur l’Asie centrale, un héritier du journalisme gonzo à la Hunter S. Thompson. Ted Rall s’est donc rendu une demi-douzaine de fois dans les fameux pays en “stan” au cours de la dernière décennie, et c’est son expérience qu’il rapporte, sous forme de journal, écrit ou dessiné. Le bouquin mêle souvenirs personnels (et c’est clairement la partie qu’on préfère) et considérations géostratégiques autour du postulat de base suivant : l’Asie centrale est aujourd’hui un beau merdier, et ce n’est qu’un début, le pire est à venir. Ne vous attendez donc pas à une analyse superfine à la Bernard Guetta ou Alexander Adler car vous risqueriez fort d’être déçu. N’empêche que le bonhomme jouit apparemment d’une certaine forme de reconnaissance de la part des officiels U.S qui lui ont même demandé d’animer un séminaire sur la liberté de la presse au Turkménistan (cela ne s’invente pas !). Si vous vous intéressez à cette partie du monde, à la BD documentaire type Delisle ou Nicolas Wild (Kaboul disco), jetez un coup d’oeil à cet étrange objet. Eh oui, plus j’y réfléchis, plus que je trouve que cela ressemble à du Michael Moore, avec les qualités et les limites que cela entend.

Le boîte à bulles – 22 euros

Pour poursuivre la lecture