EDWARD S. CURTIS – SUR LA TRACE DES NATIONS INDIENNES – Don Gulbrandsen

Partager sur facebook
Facebook

curtis Une des meilleures ventes de la librairie catégorie “beaux livres” à Noël dernier, et ce n’est que justice car ce livre est d’une beauté é-pous-tou-flan-te (et je pèse mes mots). Curtis est passé à la postérité comme l’un des plus grands photographes américains, grâce à ses travaux sur les indiens d’Amérique du Nord, auxquels il a consacré trente ans de sa vie. Parus en 20 volumes entre 1907 et 1930, ces clichés sont rassemblés ici (une sélection, car il y en a plus de 40 000 !) accompagnés d’un texte très intéressant qui nous permet de revivre la genèse du projet ainsi les multiples difficultés rencontrées par Curtis. c’est magnifique, et la conception même de l’oeuvre de Curtis (chaque volume est consacré aux tribus vivant dans une zone géographique bien déterminée) permet au non-initié de réaliser rapidement les grandes différences qu’il existe entre les cultures et les styles de vie des différentes tribus. On a parfois reproché à Curtis une déontologie un peu limite (il n’hésitait pas à rémunérer ses modèles voire à leur demander de revêtir tel ou tel vêtement si la tenue de départ ne le satisfaisait pas), reste qu’il nous offre un témoignage sans équivalent sur un monde disparu, celui des nations indiennes d’Amérique du Nord au tournant du siècle dernier.

Fetjaine – 45 €

Pour poursuivre la lecture