DANS LA NUIT BLANCHE ET ROUGE – Jean-Michel Payet

Partager sur facebook
Facebook

nuit rougePétrograd, février 1917. La comtesse Tsvetana participe à de petites missions pour une revue clandestine, car cette jeune aristocrate ne rêve que d’égalité et de liberté pour le peuple russe. Pendant l’entracte de son ballet, la jeune ballerine doit récupérer un poème dans la poche d’un manteau déposé au vestiaire. Dérangée par un inconnu, elle se trompe de veste et en courant rejoindre sa troupe, elle se foule la cheville ! Ce dernier lui prend alors la cheville et la douleur disparaît immédiatement. A la fin de sa représentation, elle sort le papier dérobé, et s’aperçoit qu’elle a pris un document administratif. Et chose incroyable, en le parcourant rapidement, elle s’aperçoit qu’il concerne son père, décédé depuis des années. A la suite de cette soirée, elle va découvrir que son père avait une deuxième vie et que sa demi-soeur, Natacha est recherchée par l’Okhrana, et surtout s’apercevoir que de nombreuses personnes convoitent un bijou exceptionnel : une bague qui offrirait l’immortalité. Sa demi-soeur l’aurait eu en sa possession selon des rumeurs…
Malgré la guerre et la révolution sous-jacente, elle fera tout pour retrouver sa demi-soeur. Heureusement, elle sera aidée par l’étrange homme rencontré dans les vestiaires du théâtre. Et ce n’est pas un hasard si leurs routes se sont croisées…

Jean-Michel Payet signe ici un roman passionnant, où l’on suit les aventures palpitantes d’une héroïne courageuse et idéaliste à travers la Russie. S’appuyant sur un contexte historique fort, le roman est d’autant plus intéressant, et le fil conducteur fantastique s’intègre à merveille au récit, car il apporte un peu de légèreté dans cette période de révoltes et de barbarie. Magnifique !

Editions des Grandes personnes – 18 €
Dès 14 ans

Pour poursuivre la lecture