CHRONIQUES DE L’UNIVERSITE INVISIBLE – Maëlle Fierpied

Partager sur facebook
Facebook

univ invisibleMélusine entend tout ce que pensent les gens autour d’elle. Framboise est très maladroite et provoque sans cesse des accidents. Tristan est un pickpocket d’un nouveau genre, il obtient les portefeuilles de ses victimes par la pensée. Leur point commun : avoir été enlevés par des agents de l’université invisible. Cette école mystérieuse aide des ados “particuliers” à développer leur potentiel et les accueille sur une île top secrète qui n’est présente sur aucune carte. Les élèves sont très vite capables de dialoguer par la pensée, de déplacer des choses ou des gens, de prendre le contrôle de l’esprit d’un individu… Seul bémol : les agents effacent la vie de leurs protégés, plus aucun de leurs proches ne se souviendra de leur existence ! Tout paraît parfait pour ces ados jusqu’à leur première mission. Lors de “l’effacement” de la vie de Tristan, les choses se compliquent car son ancien chef du gang résiste étrangement à toute attaque par la pensée…
Cet excellent roman fantastique offre une très belle réflexion sur la pensée et sur les dérives de toute manipulation. Le scénario est bien construit et original : l’histoire débute avec la vie de 3 ados dans leur quotidien, puis on les découvre sous un nouveau jour sans aucun repère dans une école où la parole ne sert à rien et où l’on n’a pas besoin de se déplacer pour obtenir quelque chose, puis l’on bascule dans une guerre entre télépathes et vampires…
Editions Ecole des loisirs – collection “Medium” – 12,50 €
Dés 12 ans

Pour poursuivre la lecture