BLEU PASSION – Victoria Strauss

Partager sur facebook
Facebook

BLEU PASSIO 2A la suite du décès de son père, Giulia est sous le choc, sa belle-mère l’envoie au couvent Santa-Maria. Son seul espoir pour échapper à cette vie austère est de rendre visite en cachette à un sorcier à la réputation douteuse. Francisco Barbaro lui créé en un temps record un talisman censé réaliser son rêve : trouver un mari. Son arrivée au couvent est alors moins douloureuse, Giulia se sent protégée par l’amulette. Elle y découvre une vie à l’opposé de la sienne, où malgré de nombreuses contraintes, elle avait beaucoup de temps libre pour dessiner. Là, du lever au coucher du soleil, son emploi du temps est fixe, ponctué de tâches et de prières.

A sa grande surprise, elle passe de l’atelier couture à celui dédié à la peinture. Un de ses dessins a été trouvé par soeur Humilita, et a interpellé la peintre. Son envie d’évasion est toujours présente au fond d’elle, mais Giulia est ravie de la nouvelle tournure de sa vie, elle peut désormais apprendre les techniques de dessin, les mélanges de couleur, toutes ces choses qu’elle faisait instinctivement. Elle en oublie même parfois son talisman, jusqu’au jour où un jeune peintre vient travailler au couvent, pour rénover une vieille peinture murale…

Voici un beau portrait d’une jeune italienne de 17 ans à la Renaissance, une artiste novice éprise de liberté et d’autonomie, rêvant à la fois de fonder une famille et de travailler dans un atelier. Tiraillée entre sa soif d’autonomie et son désir de peindre, entre sa joie dans cet atelier unique et son envie de se marier, Giulia devra choisir, et surtout prendre conscience de la difficulté pour une femme à l’époque d’être libre de peindre.

Editions Albin Michel Jeunesse – 18 €
Collection “Wiz” – dès 14 ans

Pour poursuivre la lecture