YELLOW CAB – BENOIT COHEN

Dans le but de  se documenter pour un projet de film, le réalisateur français Benoît Cohen, New-Yorkais d’adoption passe et obtient sa licence de taxi.

Gros étonnement de la part du personnel de l’école de taxis, car cela fait quelques décennies que l’école n’avait pas accueilli un candidat français. Il faut préciser que taximan est considéré comme l’un des pires jobs que puisse offrir la Grosse Pomme ! Une première étape obligée dans le rêve américain pour de nombreux émigrants de fraîche date, pauvres et qui parfois parlent à peine l’anglais.

Cela donne un récit entre work in progress (on voit le projet de film évoluer, se préciser de page en page et c’est franchement intéressant) et journal de bord qui déborde de vie et fourmille d’anecdotes. Je ne sais pas si le projet de film de Benoît Cohen se concrétisera prochainement, mais il nous offre dans l’attente un récit en tous points passionnant dont je vous conseille très vivement la lecture.

Flammarion – 18 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *