Archives pour l'étiquette Voyage

LOST IN TRANSLATION – ELLA FRANCES SANDERS

Envie d’un livre original, subtil, amusant, voire poétique ? Voici un petit bijou sorti dans sa version française à la toute fin de l’année dernière et qui semble être un peu être passé sous le radar des libraires. C’est injuste et bien dommage car c’est un petit bonheur de lecture. Le principe ? Vous emmener dans un tour du monde des langues, recueillir les termes  intraduisibles… et tenter justement de les cerner le plus précisément possible. Néerlandais, ourdou ou japonais, chaque langue a ses trésors. J’aime bien le coréen NUNCHI  : l’art subtil et souvent inaperçu d’écouter et de soupeser les mots des autres mais mon préféré est définitivement AKIHI qui nous vient de Hawaï. Traduction proposée : le fait d’écouter quelqu’un vous expliquer un trajet, puis de s’éloigner et d’oublier aussitôt toutes les explications.  L’ouvrage, élégamment illustré fera  un très joli cadeau, à moins que vous préfériez  vous l’offrir à vous-même. Une décision comportant a priori peu de risques de Tsundoku (*)

Rue Férou / L’âge d’homme – 15 euros

(*) le fait de ne pas lire un livre après l’avoir acheté, et de le poser sur la pile de livres non lus de la bibliothèque. (japonais). Je profite de ce petit billet pour rappeler aux amoureux des mots, des langues et/ou des voyages l’indispensable lecture de l’excellentissime Poésie du gérondif.

ULYSSE – Harambat

La dernière aventure d'Ulysse, rentrer à la maison.
La dernière aventure d’Ulysse, rentrer à la maison.

Harambat reprend la figure mythologique bien connue du voyageur et de l’homme rusé, Ulysse, et explore ce héros ambigu sur la dernière partie de son odyssée, son retour. Car Ulysse est parti vingt ans, laissant Télémaque et Pénélope. Celle-ci est assiégée dans sa demeure par une troupe de prétendants qui attendent qu’on désigne parmi eux un successeur pour le trône d’Ithaque. Pénélope est acculée et doit désigner un nouveau roi, Télémaque est en bien mauvaise posture. Ulysse revient, mais se déguise et use de nombreux stratagèmes pour parvenir à retrouver sa place.

En plus du récit d’aventures, Harambat convoque des intervenants variés pour éclairer l’histoire et le personnage mythiques, les hellénistes Jean-Pierre Vernant (dans de très jolies scènes avec son petit-fils), Jacqueline de Romilly, mais aussi Jean-Paul Kauffmann, qui a tant à dire sur le retour, ou encore des habitants actuels d’Ithaque, un bibliothécaire, un architecte. Un mythe est une structure ouverte, que l’on peut interpréter à sa manière, et Harambat s’en empare avec énormément de talent. Sous la symbolique du personnage, il travaille sur le voyage, la différence entre ceux qui partent et ceux qui restent, sur la question de l’identité, sur ce qu’on perd ou qui change avec le temps. Le récit mêle le narratif et le philosophique avec beaucoup de bonheur.

Voilà quelques pages pour vous mettre en appétit :

Actes Sud – 26€