Archives par mot-clé : roman ado

LE GRAND SAUT – FLORENCE HINCKEL

 

 

Nos six adolescents viennent de décrocher le bac et  font leurs premiers pas d’étudiants. Quatre d’entre eux quittent le sud et se retrouvent en colocation à Paris. Le doute succède à l’enthousiasme : ont-ils fait le bon choix d’orientation ? Les filières choisies peuvent-elles déboucher sur quelque chose de concret ? La capitale saura-t-elle les récompenser des efforts consentis ? Sont-ils suffisamment armés pour quitter le giron familial ? Leur amitié résistera-t-elle à l’épreuve de la colocation ? Aux problèmes d’argent ?
Alex, resté à Marseille suite à l’accident traité dans le premier tome de la trilogie, n’est pas non plus épargné par les remises en question. C’est son psychiatre, contre toute attente, qui va finalement lui venir en aide.
Quant au sixième protagoniste, il va falloir s’armer de patience pour découvrir ce qu’il est devenu. Il disparaît à la fin du deuxième tome, laissant simplement un message à ses amis les enjoignant à lui faire confiance et à ne pas se soucier de lui. Il promet de donner de ses nouvelles plus tard. La surprise est de taille !

C’est avec beaucoup de plaisir que l’on retrouve la joyeuse bande de Florence Hinckel.  Le troisième et dernier tome du Grand Saut est un régal. Nous sommes heureux de voir comment les personnages évoluent au fil des romans, comment leurs rêves s’inscrivent dans leur quotidien, tout naturellement ou au chausse-pied, qu’importe ! Ce qui compte c’est qu’ils essaient. Et l’amitié qui les lie les uns aux autres nous fait du bien à nous lecteurs.

Profitez des vacances pour lire les trois tomes !

Éditions Nathan  – 16.95 €

HORS PISTE – SOPHIE ADRIANSEN

Marion a 14 ans. Ses parents l’ont inscrite, comme tous les ans, à une colo de ski. Mais en bonne adolescente, elle rechigne à y aller. Parce qu’elle préférerait rester avec ses copines, préparer la fête qui aura lieu à son retour et où elle reverra Grégory et où elle pourra peut-être le reconquérir. Et surtout parce que pendant cette semaine de colonie-punition, les téléphones portables sont interdits et qu’en plus d’être tenue à distance de ses copines du collège, elle sera également tenue à distance des derniers potins.
Premier jour : elle observe ses co-détenus, ignorant ce que cette semaine va lui apporter. Les jours suivants, allant de surprise en surprise, Marion finit par arrêter de bouder et par apprécier ses vacances. Et même se dire que la semaine est trop vite passée !

Quel bonheur de retrouver le personnage de Marion ! Nous l’avions laissée amoureuse à la fin des Grandes Jambes, on la retrouve à l’âge des premières fois, toujours aussi drôle et maladroite. Touchante et juste, grâce aux mots de Sophie Adriansen.

Cerise sur le gâteau : dans ce roman, il est aussi question de la folie meurtrière des extrémistes et des attentats et pour en parler, l’auteur passe par les chansons. Je vous invite à aller faire un tour sur la Play list du livre !  Un autre roman de Sophie Adriansen est sorti chez Nathan ce mois-ci aussi. Beaucoup moins léger, il s’intitule Lise et les hirondelles et met en scène une jeune fille juive dont la famille va être déportée en 1942 lors de la rafle du Vél d’Hiv.

Éditions Slalom – 10.90 euros