METS LE FEU ET TIRE-TOI – JAMES McBRIDE

James Brown était un show man absolu : chanteur, danseur hors pair, auteur de centaines de chansons dont un bon nombre furent des succès énormes. Personnage controversé, il fut aussi l’une des toutes premières stars de la musique noire américaine. James McBride, romancier et lui-musicien de jazz (il est saxophoniste) s’est vu confier ce travail de commande : l’écriture d’une biographie de « l’homme James Brown », au-delà donc de la simple bio musicale. McBride ne se sentait pas de légitimité particulière à se lancer dans ce projet, mais des nécessités d’ordre personnel l’ont poussé à accepter cette rentrée d’argent bienvenue. Quelle chance pour nous !  A travers le parcours de ce musicien hors norme, c’est tout un pan de l’histoire américaine, celle des Noirs, celle du Sud qu’embrasse ce livre. Sans jamais tomber dans l’hagiographie (James Brown avait une énorme personnalité, des qualités aussi évidentes que ses défauts, mais ce n’était définitivement pas une personne « aimable » ni « sympathique ») McBride rend hommage à ce personnage qui toute sa vie aura voulu « arriver comme quelqu’un de spécial, repartir comme quelqu’un de spécial ».

Ce récit est pour moi un coup de coeur absolu, nul besoin d’être fan du chanteur ni même passionné de musique pour être saisi par la qualité hors norme de ce récit.

Traduit de l’anglais (E.U.A) par François Happe

Editions Gallmeister – 22.80 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *