LES COWBOYS ATTAQUENT !

Ce mois-ci, vous lirez du western, et du bon !

Génial. Jouissif.

Gus tome 4 Happy Clem – Christophe Blain (Dargaud, 16,95€)

Le tant annoncé et tant attendu nouveau tome de Gus est arrivé : quelle joie de retrouver Gus, Bratt et Clement, mais aussi sa femme Ava, devenue écrivain à succès, et sa fille Jamie, digne héritière de son paternel. Les beaux bandits ont du mal à raccrocher leurs colts et à se ranger, alors ils continuent à braquer des banques autant pour l’argent que pour le frisson… mais ils vieillissent, alors les coups sont plus difficiles à réaliser. Et Clement croise la route d’un redoutable spécialiste en explosifs, et d’un colonel prêt à tout pour le coffrer.

Le dessin de Blain est toujours aussi magique, avec des visages empruntés aux stars du cinéma qui se fondent dans son décor et ses personnages, des scènes d’action drôlement bien rythmées, des personnages féminins aussi séduisants qu’inquiétants. Quel plaisir de lecture…

Le western comme opéra gore.

Scalp – Hugues Micol (Futuropolis, 28€)

Sous-titré « La funèbre chevauchée de John Glanton et de ses compagnons de carnage », Scalp annonce la couleur : vous allez plonger dans la face sombre de la conquête de l’Ouest. John Glanton est soldat lors de la guerre contre le Mexique, Texas Ranger, puis mercenaire auprès d’autorités qui veulent se débarrasser des Indiens, payé au nombre de scalps rapportés, ce qui incite son gang à toutes les exactions.

Cette odyssée violente est mise en scène dans de grandioses compositions, des scènes monstrueuses où la puissance du trait d’Hugues Micol éclate. Son pinceau et son encre noire décrivent une toute autre facette du mythe américain et de sa « destinée manifeste » : un somptueux décor peuplé de charniers.

Le retour du croque-mort outlaw : classique et très efficace.

Undertaker tome 3 L’ogre de Sutter camp – Xavier Dorrison & Ralph Meyer (Dargaud – 13,99€)

Après un premier diptyque très réussi, voici une nouvelle histoire du croque-mort Jonas Crow, et son équipage inattendu, la gouvernante anglaise Rose et la domestique chinoise Lin. Appelés pour l’enterrement d’une femme, Jonas est pris à parti par le veuf,  le colonel Warwick, une de ses vieilles connaissances militaires de la Guerre de Sécession, qui crée un beau désordre lors de la veillée funèbre en hurlant que « l’ogre de Sutter camp est vivant ». Jonas, le colonel Warwick, Rose et Lin vont partir sur les traces de ce sinistre personnage, un médecin itinérant qu’ils retrouvent en Oregon.

Cette série classique, dans la lignée de Blueberry, est un vrai plaisir : le passé de Jonas Crow se dévoile au fur et à mesure des albums, les rapports entre les personnages s’étoffent et les intrigues mettent en scène de bons gros méchants, qu’on aimerait châtier nous-mêmes…

L’album le plus drôle de l’Ouest.

Jolly Jumper ne répond plus – Guillaume Bouzard (Dargaud, 13,99 €)

Guillaume Bouzard est un auteur précieux, dont le travail me fait immanquablement hurler de rire… avec son sens de l’absurde et du décalage, il s’attaque au cowboy qui tire plus vite que son ombre (mais pourquoi tirer sur son ombre ?), Lucky Luke. Sauf que Jolly Jumper ne lui parle plus ce qui déstabilise grandement le lonesome cowboy. Mais pourquoi son cheval ne lui cause plus ? Vous retrouverez aussi les Dalton en grève de la faim, une discussion sur l’addiction aux brindilles, et l’épineuse question du renouvellement de la garde-robe de Lucky Luke. C’est hilarant : pour glousser sans modération !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *