LE QUATUOR BORDELAIS – ALLAN MASSIE

Facebook

Avec le quatuor de Bordeaux, dont le quatrième et dernier tome, Fin de partie à Bordeaux sort ces jours-ci  aux éditions de Fallois, Allan Massie nous offre un grand roman noir sur Vichy et l’occupation. Les amateurs et amatrices des romans de Georges Simenon trouveront dans ces pages  une atmosphère qui leur rappellera l’écrivain belge.

Cette fresque en quatre volumes nous plonge dans le Bordeaux de l’occupation. Autour du commissaire Lannes, la cinquantaine, fonctionnaire de police intègre et compétent, gravite une foule de  personnages de différentes strates de la société bordelaise : grands bourgeois au comportement toxique, fonctionnaires, bistrotiers – comme dans Maigret, on va beaucoup au bistrot – , populations en danger parce qu’elles sont juives ou parce qu’elles ont une sexualité différente.

Roman noir, Le quatuor de Bordeaux questionne les comportements, les fidélités de chacun dans une période où les règles sont chamboulées. De la drôle de guerre jusqu’à la Libération de Bordeaux (28 août 1945, deux mois après Paris), on voit évoluer les personnages au fur et à mesure que le rapport de force change et que l’Allemagne est en train de perdre la guerre.

Le quatuor est aussi un roman politique, il pose la question de savoir comment perdure le fonctionnement de l’appareil d’Etat dans une période où l’Etat c’est Vichy. Comment faire pour rester un flic honnête et juste dans ces conditions ?

S’il est confronté à des interrogations morales dans son travail, le commissaire Lannes connaît par ailleurs une vie familiale compliquée. Son fils aîné, Dominique travaille pour Vichy, Alain, le plus jeune part rejoindre De Gaulle. Sa fille Clothilde aime un garçon qui deviendra Waffen-SS. Marguerite, sa femme, ne lui pardonne pas certains choix. Un gouffre de silence s’installe entre eux.

Si le quatuor de Bordeaux décrit quelques salauds absolus (mention spéciale à l’avocat Labiche) on croise des caractères plus ambivalents. Les nombreux personnages secondaires sont particulièrement réussis et rendent  l’ensemble extrêmement vivant. Chaque tome présente une intrigue qui lui est propre mais le quatuor  doit se lire dans l’ordre car des intrigues parfois complexes se développent de tome en tome et sur plusieurs années.  Si vous accrochez à la lecture du tome 1, je fais le pari que vous aurez immédiatement envie de lire la suite, tant Allan Massie est un écrivain de talent. Bonne lecture.

Printemps à Bordeaux (tome 1) : 22 euros

Sombre été à Bordeaux (tome 2) : 22 euros

Hiver froid à Bordeaux (tome3) : 22 euros

Fin de partie à Bordeaux (tome 4) : 22 euros

Traduit de l’anglais par Christophe Mercier – Editions de Fallois

 

Articles Récents

Fermer le menu