LA DEBACLE – César Fauxbras

Share on facebook
Facebook

debacle Mai 1940, l’armée française est en déroute. Parmi les soldats faits prisonniers par les Allemands, César Fauxbras (de son vrai Gaston Sterckeman). A la manière d’un reporter, il va consigner les échanges des trouffions entre eux, rapporter leurs craintes, leurs attentes, leurs coups de gueule, leurs interrogations aussi. Hitler sera-t-il à Paris le 15 juin comme il l’a assuré ? Et quid de leur sort à eux ? Seront-ils bientôt de retour chez eux ? Chacun y va de son analyse, compare son sort à ceux des copains, des “planqués” qu’on conspue ou qu’on envie.

C’est un formidable polaroid que nous offre César Fauxbras, puisque les trouffions, prisonniers pour prisonniers, peuvent maintenant livrer le fond de leur pensée. Et cela ne manque pas de sel ! Il y a dans bon nombre de témoignages une verve et un humour que ne renierait pas Audiard ! Dans d’autres, une finesse d’analyse et un sens de la géopolitique qui faisait défaut à leur hiérarchie.

Vu sa qualité littéraire et son intérêt historique, il est très étonnant que ce texte n’ait pas trouvé d’éditeur dans les annés 60 quand son auteur a cherché à le faire publier. Cette erreur est aujourd’hui réparée grâce aux éditions Allia et aux efforts du petit-fils de l’auteur, qui signe une intéressante postface.

Editions Allia – 9 euros

Articles Récents

Appalaches trip

Les Appalaches, c’est ce vieux massif montagneux qui forme une parallèle avec la côte l’Est des Etats-Unis, de la frontière canadienne jusqu’aux

Voir plus »
Fermer le menu