Tous les articles par Gaelle

LE GRAND SAUT – FLORENCE HINCKEL

 

 

Nos six adolescents viennent de décrocher le bac et  font leurs premiers pas d’étudiants. Quatre d’entre eux quittent le sud et se retrouvent en colocation à Paris. Le doute succède à l’enthousiasme : ont-ils fait le bon choix d’orientation ? Les filières choisies peuvent-elles déboucher sur quelque chose de concret ? La capitale saura-t-elle les récompenser des efforts consentis ? Sont-ils suffisamment armés pour quitter le giron familial ? Leur amitié résistera-t-elle à l’épreuve de la colocation ? Aux problèmes d’argent ?
Alex, resté à Marseille suite à l’accident traité dans le premier tome de la trilogie, n’est pas non plus épargné par les remises en question. C’est son psychiatre, contre toute attente, qui va finalement lui venir en aide.
Quant au sixième protagoniste, il va falloir s’armer de patience pour découvrir ce qu’il est devenu. Il disparaît à la fin du deuxième tome, laissant simplement un message à ses amis les enjoignant à lui faire confiance et à ne pas se soucier de lui. Il promet de donner de ses nouvelles plus tard. La surprise est de taille !

C’est avec beaucoup de plaisir que l’on retrouve la joyeuse bande de Florence Hinckel.  Le troisième et dernier tome du Grand Saut est un régal. Nous sommes heureux de voir comment les personnages évoluent au fil des romans, comment leurs rêves s’inscrivent dans leur quotidien, tout naturellement ou au chausse-pied, qu’importe ! Ce qui compte c’est qu’ils essaient. Et l’amitié qui les lie les uns aux autres nous fait du bien à nous lecteurs.

Profitez des vacances pour lire les trois tomes !

Éditions Nathan  – 16.95 €

DIS AU REVOIR A TON POISSON ROUGE – PASCAL RUTER

Andreas, 13 ans, skateur émérite, va devoir déserter le skate park le temps des vacances. Ses parents lui ont trouvé une correspondante anglaise et le programme qu’ils lui ont concocté prévoit des visites de musées et des conversations bilingues. La mort dans l’âme, Andreas, accompagné de ses parents, se rend à l’aéroport pour y accueillir Mary. Les parents s’absentent le temps de payer le parking et disparaissent mystérieusement. Chercheurs scientifiques, il leur est arrivé de devoir partir subitement mais jamais sans avoir prévenu leur fils. Rapidement les adolescents se rendent compte que quelque chose cloche et que les parents d’Andreas ont été enlevés. Et ils ne sont pas au bout de leurs surprises ! Pour commencer, Mary n’a rien de la correspondante qu’Andreas imaginait. Elle est bilingue et ne semble pas avoir besoin de parfaire son français ; c’est aussi une vraie geek pleine de ressources pour l’aventure que nos deux héros s’apprêtent à vivre.

Un roman d’aventures plein de rebondissements, des dialogues très drôles et une intrigue des plus tarabiscotées. Un cocktail détonnant pour un bon moment de lecture. Au menu : savants fous, secrets de famille et voyages autour du monde. De quoi se triturer les méninges !

Didier Jeunesse – 15 €

HORS PISTE – SOPHIE ADRIANSEN

Marion a 14 ans. Ses parents l’ont inscrite, comme tous les ans, à une colo de ski. Mais en bonne adolescente, elle rechigne à y aller. Parce qu’elle préférerait rester avec ses copines, préparer la fête qui aura lieu à son retour et où elle reverra Grégory et où elle pourra peut-être le reconquérir. Et surtout parce que pendant cette semaine de colonie-punition, les téléphones portables sont interdits et qu’en plus d’être tenue à distance de ses copines du collège, elle sera également tenue à distance des derniers potins.
Premier jour : elle observe ses co-détenus, ignorant ce que cette semaine va lui apporter. Les jours suivants, allant de surprise en surprise, Marion finit par arrêter de bouder et par apprécier ses vacances. Et même se dire que la semaine est trop vite passée !

Quel bonheur de retrouver le personnage de Marion ! Nous l’avions laissée amoureuse à la fin des Grandes Jambes, on la retrouve à l’âge des premières fois, toujours aussi drôle et maladroite. Touchante et juste, grâce aux mots de Sophie Adriansen.

Cerise sur le gâteau : dans ce roman, il est aussi question de la folie meurtrière des extrémistes et des attentats et pour en parler, l’auteur passe par les chansons. Je vous invite à aller faire un tour sur la Play list du livre !  Un autre roman de Sophie Adriansen est sorti chez Nathan ce mois-ci aussi. Beaucoup moins léger, il s’intitule Lise et les hirondelles et met en scène une jeune fille juive dont la famille va être déportée en 1942 lors de la rafle du Vél d’Hiv.

Éditions Slalom – 10.90 euros

LE DOSSIER HANDLE – DAVID MOITET

Chapitre 1 : Thomas Handle, 15 ans, se cache dans le jardin de ses parents. Il est aux abois.
Quelques heures plus tôt, alors qu’il dînait avec ses parents dans le silence épais qui témoigne des relations que l’adolescent entretient avec eux, deux hommes en costume-cravate genre Men in Black ont frappé à leur porte. Dans ce bled paumé du Montana, les visites impromptues sont rares. Les visiteurs, soit-disant policiers, sont là pour Thomas. Ils lui ont demandé de décliner son identité, sa mère a répondu pour lui « et c’est là  que tout s’est mis à partir en vrille. »  L’un des hommes a sorti une arme et a tiré à bout portant sur la mère, a assassiné froidement le père et s’adressant à Thomas, a décrété : « Toi, tu viens avec nous ».
Voilà pour la scène d’ouverture de ce roman policier magistral. Thomas a réussi à fausser compagnie à ses ravisseurs. Il n’a aucune idée de ce que ces hommes lui veulent mais sait qu’ils sont dangereux. On comprendra aisément que dans ce contexte, le jeune Handle hésite avant d’aller voir la police. On ne s’étonnera pas non plus qu’il obtienne de l’aide de personnages plus inattendus les uns que les autres : une pensionnaire de maison de retraite, un policier gras, bedonnant, dépressif et placardisé et son ancien partenaire devenu tétraplégique.

Les chapitres sont courts, les phrases hâchées, allant à l’essentiel, droit au but. Le lecteur se retrouve malgré lui otage du narrateur, face à son désarroi et à l’urgence de sa situation. Dans un style incisif et percutant, David Moitet prend un malin plaisir à distiller les informations. Il abat ses cartes une à une et les bat à nouveau, brouillant les pistes. 250 pages de suspense à dévorer, des heures de lecture tenu en haleine et autant d’heures à « refaire le match ».

Avant de se consacrer à l’écriture, David Moitet était professeur d’EPS. Nul doute qu’il était bon en endurance, sans pour autant faillir lors du sprint final.

Éditions Didier Jeunesse  – 15 euros

LE MANOIR – EVELYNE BRISOU-PELLEN

Par Perrine, stagiaire aux Buveurs d’encre.

Cinq ans d’attente récompensées : la saga du Manoir est enfin en poche !

A la sortie de l’hôpital Liam se retrouve dans une maison de convalescence , un vieux manoir pour le moins étrange. Certains pensionnaires ont un comportement mystérieux, les règles de vie sont intrigantes et l’environnement plutôt inquiétant. Liam n’a plus qu’une idée en tête : s’enfuir et retourner chez lui. Lorsque Cléa arrive, il essaye de se lier d’amitié avec cette jeune fille, mais celle-ci semble traumatisée par une cause inconnue au jeune garçon. Liam décide d’aider Cléa à se libérer de ses peurs, ce qui va l’amener à découvrir les secrets de ce mystérieux manoir.

Une série (en cours de publication, avec 9 volumes à son actif!) de livres drôle, pleine de suspense sans être inquiétante pour autant. Pleine de références et de personnages historiques, des héros attachants, une histoire surprenante et originale, la saga a tout d’un grand best-seller!
Sortie du tome 2 pour la Saint Valentin.

Bayard – 7,90€

Rencontre avec Peggy Nille samedi 14 octobre

Dédicace de Peggy Nille le samedi 14 octobre de 11h à 13h.

Après un BTS d’expression Visuelle (école Estienne), Peggy Nille a suivi des études aux Beaux-Arts de Paris (ENSBA) en arts appliqués puis en section peinture. Elle se consacre aujourd’hui à l’illustration de livres pour enfants.

Publiée pour la première fois en 2005, elle a collaboré à plus d’une centaine d’albums : des contes, des livres-disques, des cartonnés pour tout petits, des romans pour jeunes lecteurs… Le panel est large! Son actualité étant déjà importante, nous nous concentrerons sur ses derniers albums et notamment sur ses « Cherche et trouve ».

Cachés dans la jungle, sorti au printemps, a fait une entrée très remarquée en librairie et son succès perdure des mois après. Un univers très coloré, des double-pages riches et denses dans lesquelles il faut retrouver des animaux cachés au petit bonheur la chance. Du dessin à profusion, des détails à étudier de près, le jeu est ardu ! Où es-tu ? sera du même acabit, avec en plus des flaps à soulever.

à paraître en novembre 2017

 

Et pour laisser libre cours à votre imagination, un cahier de coloriage jungles paraîtra le 1er novembre .

 

 

Peggy Nille travaille en numérique et ajoute à ses illustrations des collages réalisés à la main. Un très beau rendu que nous aurons le plaisir de retrouver dans ses dernières publications.

Très attachée au voyage, elle aime embarquer ses lecteurs à l’autre bout du monde, leur permettant de découvrir un autre univers.

Rendez-vous à la librairie
samedi 14 octobre de 11h à 13h

Jeudi 13/10 Un astro-physicien à la librairie ! Rencontre avec Christophe Galfard

Dédicace_ChristopheGalfard_Affiche_2016_BD-page-001

JEUDI 13 OCTOBRE 19H

RENCONTRE SIDERALE

AVEC CHRISTOPHE GALFARD

Spécialisé en physique théorique, Christophe Galfard étudie les mathématiques avancées à l’université de Cambridge, en Angleterre, sous la direction de Stephen Hawking notamment.
Il a co-publié avec ce dernier et Lucy Hawking Georges et les Secrets de l’univers en 2007, puis
 la trilogie romanesque  pour enfants du Prince des nuages avec Le Blueberry (2009), Le Matin des trois soleils (2012) et La Colère du ciel et du vent (2013).


En 2015, il publie L’Univers à portée de main, cette fois à destination des adultes. Ce livre de vulgarisation scientifique a été remarqué et a reçu différents prix. Peut-être avez-vous d’ailleurs entendu Christophe Galfard sur France Inter dans l’émission éponyme qu’il animait cet été ?

Derrière ce profil de « premier de la classe » se cache un homme passionné par son sujet et passionnant. Depuis quelques années il se consacre à l’écriture et a à coeur de partager son savoir, partant du principe que comprendre notre planète est un premier pas pour la préserver.  Comme il le dit si bien : « C’est le sens de mon projet de livre : traduire ma vision de scientifique du monde et la transmettre à ceux qui ne maîtrisent pas le langage des théories, mais qui aimeraient connaître l’histoire qu’elles racontent, comme dans un roman, comme dans un film, dont le lecteur serait le héros. »

Conclusion : VENEZ !!

Et voici quelques photos de ce moment fort passionnant en compagnie de Christophe Galfard : le jour où les mathématiques quantiques sont devenues accessibles !

20161013_193848 20161013_193907 20161013_200654

Samedi 8 octobre, dédicace jeunesse avec Audrey Poussier

 

affiche poussier

monture castorDepuis 2003 Audrey Poussier régale petits et grands avec ses albums. Auteure-illustratrice, elle a publié une quinzaine d’albums à l’Ecole des Loisirs. La parution du deuxième volet des aventures de Castor-Têtu, La monture de Castor-Têtu,  nous a paru l’occasion rêvée de l’inviter à la librairie.

Au fur et à mesure de leur parution, les albums d’Audrey Poussier font leur apparition dans les bacs des librairies et des bibliothèques… et y restent ! Devenus des classiques de la littérature jeunesse,  « les drôles de bêtes d’Audrey Poussier » comme j’aime les appeler, s’adressent aux plus jeunes, dès 2 ans. La série est publiée dans la collection « Loulou & Cie », en tout-carton. Ses autres albums, dont ceux du petit indien Castor-Têtu, raviront les petits jusqu’à 5 ans.


On a hâte de faire connaissance !

Rendez-vous samedi 8 octobre à 11h !

Photos souvenirs d’un bien joli moment passé en la compagnie d’Audrey Poussier :

LES CRAYONS RENTRENT A LA MAISON – DAYWATT & JEFFERS

jeffers3Souvenez-vous, les crayons  de Duncan s’étaient rebellés : le rouge en avait marre de colorier des camions de pompier et le Père Noël, le rose se sentait délaissé tandis que le bleu avait besoin de repos. Du coup les crayons de Duncan avaient pris le large et lui avaient envoyé des cartes postales. Apaisés, les voilà prêts à rentrer au bercail. Leur propriétaire a entendu leurs reproches et  est ravi de les voir revenir. Et comme ils ont changé de forme et qu’ils ne rentrent plus dans leur boîte d’origine, il leur fabrique une toute nouvelle boîte sur mesure.

Si vous ne connaissez pas le premier album de Drew Daywatt et d’Oliver Jeffers, vous ne mesurez pas la chance que vous avez de pouvoir le découvrir ! Rébellion chez les crayons existe désormais en Lutin Poche ( à 5 €). Le format d’origine est toujours disponible.

A s’offrir et à offrir sans modération. La suite est aussi bien que le début.

Kaléidoscope – 13€

BONNE NUIT TOUT LE MONDE – CHRIS HAUGHTON

haughtonAprès Un peu perdu, Oh non, George ! et Chut, on a un plan, Chris Haughton revient avec Bonne nuit tout le monde. La même recette que dans ses précédents albums, avec le principe de la répétition qui plaît tant aux tout petits, d’une page à l’autre l’on égrène la ritournelle pour un moment privilégié avant l’heure du coucher. Une histoire du soir à lire et à relire, où le papier mat et le fond de couleur sombre font chatoyer les illustrations.

Un super cadeau pour les premiers d’entre vous qui viendront se procurer l’album… Il n’y en aura pas pour tour le monde : vous voilà prévenus !

Editions Thierry Magnier – 14,80 €