LA CITE (tome 1) – Karim Ressouni-Demigneux

citeLa lumière blanche

Hormis sa passion pour la magie, Thomas s’ennuie. Un jour, une publicité l’intrigue. « La cité », un jeu virtuel d’un nouveau genre va être mis en ligne au niveau planétaire. Il s’inscrit de suite, accepte les règles, l’équipement, répond à un questionnaire totalement insolite, tout comme des milliers d’individus. Il se retrouve alors dans une ville virtuelle quasi parfaite, où son avatar « Harry » vit désormais. Thomas est complètement absorbé par le jeu, surfe sur tous les forums et commence à préférer cette vie parallèle. Mais certaines failles le troublent peu à peu : il lui est interdit d’évoquer sa vraie vie, son meilleur ami va devenir son pire ennemi dans le jeu, un de ses nouveaux copains disparaît mystérieusement, des actes de violence se multiplient, il ignore ce que fait son avatar pendant qu’il n’est pas en ligne… Et si c’était plus qu’un jeu ??? Et si la lumière blanche qui vous aveugle quand vous ne respectez pas les règles avait une incidence dans notre monde ?

Un roman étrange qui fait réfléchir sur le pouvoir des jeux vidéos et notre attrait pour le virtuel. Une série à découvrir…

Editions Rue du monde – 16 €
Dès 13-14 ans

SUBLUTETIA (tome 1) – Eric Senabre

sublutetia2-1La révolte de Hultan.

Et s’il existait une ville dans les sous-sols parisiens ? C’est ce que découvrent Nathan et Keren en se trompant de rame de métro… Ils montent à bord d’un métro étonnamment vide, seul un vieil homme est assis. Les deux ados ignorent encore qu’ils se rendent à Sublutetia, une ville qui accueille toute sorte de gens qui ont fui notre société et surtout ils ne connaissent pas encore l’identité du monsieur… Les sublutétiens s’éclairent grâce à un granit unique qui reflète la lumière du jour, ils s’habillent avec des costumes oubliés dans les caves de l’Opéra, ils se nourrissent d’un champignon rare qui a le goût de nos envies. Ces personnes vivaient tranquillement jusqu’au jour où ils ont appris qu’un promoteur avait acheté le terrain de granit pour en faire un grand parc immobilier ! Nathan et Keren se retrouvent aux premières loges de ce conflit pour la sauvegarde de cet étrange territoire !

Voici un roman surprenant, original et intéressant. L’auteur s’est amusé à glisser des informations sur le métro parisien, tous les noms des personnages y font aussi référence. On attend la suite avec impatience !

Editions Didier jeunesse – 14 €

INCOGNITO – Ed Brubaker & Sean Phillips

INCOGNITO Attention, voici un super comics, qui devrait passionner les fans de super-héros, bien sûr, mais également les amateurs de bd policières, voire de romans noirs. Le scénario est bien chiadé mais l’histoire reste compréhensible, ce qui n’est pas toujours le cas avec les comics (ou alors, je suis vraiment bas de plafond, ce qui est une autre possibilité). En gros, deux bandes de super-héros s’affrontent, l’une au service du Bien, l’autre devinez de qui… Jusque là, rien de très original, mais c’est un peu les figures imposées du genre. Si cette BD sort de l’ordinaire, c’est grâce au soin particulier apporté au profil des personnages, qui confère à l’histoire un climat très particulier. Quant au scénario, il se dévoile petit à petit au fil des deux tomes déja parus. On sent que les auteurs ont été élevés au moins autant aux séries télé qu’à la BD. Et comme dans les meilleures séries américaines, on attend la suite en piaffant d’impatience.

Editions Delcourt – 14,95 euros chaque tome

AC/DC HIGH VOLTAGE ROCK’N’ROLL – Phil Sutcliffe

ACDC Curieusement, il n’existe pas grand chose en français sur AC/DC, groupe phare du rock lourd qui tient le haut du pavé depuis une bonne trentaine d’années sans jamais démériter. Raison de plus pour s’intéresser à ce chouette album très documenté qui retrace le parcours des des frères Young et de leurs comparses depuis leur tendre enfance (façon de parler…) jusqu’aux tournées les plus récentes. Le bouquin offre un bon compromis entre l’album grand public et le livre pour érudit. L’iconographie est particulièrement généreuse, offrant de nombreuses photos rarement voire jamais vues (en tout cas par moi). Le texte n’est pas avare d’anecdotes et se laisse lire agréablement, même si on peut regretter l’absence de reprises d’interviews. Let there be rock !

Editions Chêne – 35 euros

PLUS LEGER QUE L’AIR – Federico Jeanmaire

JEANMAIRE Mi-Tatie Danielle, mi-Shéhérazade, une vieille femme de 90 ans enferme dans les toilettes de son appartement le gamin qui était venu la voler. En échange de la promesse de sa libération, elle lui fait subir l’histoire de sa vie, libérant ainsi les frustrations accumulées au cours d’années de solitude. Avec ce roman, Federico Jeanmaire, auteur argentin reconnu mais qui n’avait jamais été traduit en français, nous offre un huis-clos étouffant et retors, d’où ne sont absents ni le suspense, ni l’humour noir. A découvrir sans tarder…

traduit de l’espagnol (Argentine) par Isabelle Gugnon

Editions Joelle Losfeld – 21 euros

QUAI D’ORSAY – Blain & Lanzac

orsayLa suite des aventures d’Arthur Vlaminck, conseiller chargé des langages (sic) du ministre des affaires étrangères, c’est-à-dire de ses discours ; en pleine crise diplomatique avec les Etats-Unis qui veulent à tout prix attaquer le « Lousdem », un bras de fer s’engage à l’ONU. La situation vous rappelle quelque chose ? Sauf que maintenant, vous êtes dans les coulisses. Des petits rivalités de personnes (la responsable Afrique en prend pour son matricule) aux alliances improbables (ministres russe et français passionnés d’espagnol), on suit cet étrange manège comme un vaudeville. Les envolées lyriques du ministre tout comme les saillies du chef de cabinet sont drôlissimes, et l’on continue, dans le tome 2, à s’esclaffer. Le dessin vif et expressif de Blain fait des merveilles, comme d’habitude… à mettre entre toutes les mains.

Dargaud – 16,95 €

NOT FADE AWAY – Jim Dodge

dodge Buddy Holly, je connaissais, Ritchie Valens aussi mais le Big Bopper, j’avoue que je n’en avais jamais entendu parlé jusqu’à ce que j’ouvre ce bouquin de Jim Dodge. Pourtant, le Big Bopper, c’était le 3ème passager de l’avion de tourisme qui se scratcha au milieu d’un champ de patates (de maïs en fait) un jour de tempête de 1959. C’est pour lui rendre hommage et respecter ainsi les dernières volontés d’une femme richissime et légèrement allumée que George Gastin va traverser la moitié des Etats-Unis pour crasher sur la tombe de ce pionnier du rock une cadillac Eldorado flambant neuve.
Un trip mené sous amphétamines, qui donnera à George l’occasion de croiser une brochette de personnages aussi improbables que lui. Une lecture super réjouissante, qui nous plonge dans l’Amérique de la beat generation et nous fait réviser nos classiques des grands anciens du rock. C’est jubilatoire, speedé de bout en bout, parfois à la limite du n’importe quoi, mais ça déborde de vie. Pourquoi s’en priver ?

traduit de l’anglais (E.U.A) par Nathalie Bru
Editions Caqmbourakis – 22,50 euros.